Petit lexique de la thermothérapie

juillet 20, 2017

Petit lexique de la thermothérapie

La thermothérapie… Elle fait tellement de bien ! Mais encore faut-il vraiment savoir comment s’y prendre. Elle doit se pratiquer de façon très méthodique pour en retirer tous les bienfaits.

Le circuit de thermothérapie (bains nordiques) peut comprendre : des bassins à remous d’eau chaude, un bassin froid, une douche ou chute froide, le bain vapeur, le sauna sec, l’accès à un bassin d’eau naturel (étang, rivière, lac), les aires de détente extérieures ou intérieures.

Circuit alternant le chaud (5 à 10 minutes), le froid et la détente (10 à 15 minutes) afin d’en maximiser les bienfaits thérapeutiques.

 

LA THERMOTHÉRAPIE – MÉTHODE POUR UNE SÉANCE EFFICACE – Spas Relais Santé from Michel Julien on Vimeo.

Le réchauffement du corps stimule l’augmentation de la circulation sanguine et favorise l’évacuation des toxines et le nettoyage de la peau. L’alternance du chaud et du froid stimule le système sanguin et déclenche la formation d’adrénaline lorsque le corps refroidit subitement. L’adrénaline produite est aussitôt transformée en endorphine, un « antidépresseur » naturel. Permet également d’éliminer les cellules mortes et en régénérer d’autres en retardant le vieillissement de la peau.

Prévoir entre 2 heures et 2 heures et demie pour compléter le tout.

Il est primordial de respecter la période de détente entre chaque circuit.

Pour optimiser votre expérience, un massage ou un soin corporel complétera votre détente.

Habituellement réservé aux personnes âgées de 16 ans et plus.

Voici un lexique pour vous aider à identifier les différentes installations.

Bain Kneipp

Les bains Kneipp sont une thérapie par l’alternance du chaud et du froid. Le parcours pour les pieds et les jambes faisant partie de la cure classique du Dr Kneipp, stimule le système circulatoire et le rythme cardiaque. Vous avez également accès à un petit bassin pour les bras.

Bain vapeur

Souvent équipé de diffuseurs d’huiles essentielles, les bains vapeurs sont des caissons faisant appel aux propriétés de la chaleur humide qui se colle à la peau et dilate les pores. Désigné pour décongestionner les voies respiratoires, hydrater la peau ou amener la relaxation ou la stimulation. Cette installation est utilisée lors de la première étape du circuit de thermothérapie.

Le taux d’humidité y est élevé (100 %)

La température ambiante du bain de vapeur doit respecter les limites suivantes :
– minimum de 38 °C (105 °F)
– maximum de 49 °C (120 °F)

Il est à noter qu’il existe certaines contre-indications liées à l’utilisation d’un bain vapeur. En complétant votre fiche de santé lors de votre visite, le personnel du spa sera en mesure de vous informer sur les risques pouvant s’appliquer à votre situation.

Bassin chaud (avec ou sans remous)

Bassin d’eau chaude (avec ou sans remous) destiné à prolonger la phase de détente du circuit (4e phase). L’effet d’apesanteur que procure l’eau, ainsi que les légers massages des jets tourbillons viennent compléter l’expérience de détente.

La température de l’eau doit respecter les limites suivantes :
– minimum de 35 °C (95 °F)
– maximum de 40 °C (104 °F)

Bassin froid

Bassin d’eau froide dans lequel on se baigne quelques secondes, afin de refroidir rapidement le corps. Correspondant à la deuxième étape d’un circuit de thermothérapie, cette phase est essentielle pour refermer les pores de la peau et assurer l’élimination des toxines. La température de l’eau ne doit pas dépasser 20 °C (68 °F) en toute saison.

Douche ou chute froide

Installation permettant de refroidir rapidement le corps durant quelques secondes. Correspondant à la deuxième étape d’un circuit de thermothérapie, cette phase est essentielle pour refermer les pores de la peau et assurer l’élimination des toxines.

Parcours Aquatonique

Un parcours aquatique alliant relaxation, récupération musculaire et remise en forme. Vous trouverez plusieurs zones à l’intérieur d’un grand bassin extérieur : bassins bouillonnants, chaise et plage aéro de massage, cols de cygne pour le massage de la nuque, stations debout hydromassantes, marche à contre-courant, vélo submergé et plus encore.

Plans d’eau naturels

Accès à un lac, une rivière ou tout autre bassin d’eau naturel, afin de refroidir rapidement le corps durant quelques secondes. Correspondant à la deuxième étape d’un circuit de thermothérapie, cette phase est essentielle pour refermer les pores de la peau et assurer l’élimination des toxines.

Sauna infrarouge

Le sauna infrarouge est une cabine dotée de réchauffeurs qui diffusent des rayons infrarouges, procurant ainsi une chaleur sèche pouvant grimper jusqu’à environ
50 °C. Les radiateurs y sont placés stratégiquement, afin d’optimiser l’enveloppement du corps par les infrarouges.

Sauna sec (ou finlandais)

Le mot sauna signifie « la suée » en finnois. Il s’agit d’une pièce faite de bois (généralement de pin) dans laquelle des pierres (souvent d’origine volcaniques) sont chauffées et arrosées pour générer de la vapeur et de la chaleur.

Le taux d’humidité est très bas (entre 3 et 20 %).
La température ambiante du sauna doit respecter les limites suivantes :
– minimum de 60 °C (140 °F)
– maximum de 105 °C (221 °F)

On utilise le sauna lors de la première étape du circuit de thermothérapie, pour une période maximale de 15 minutes. Cette étape permet de libérer rapidement l’organisme de toutes les toxines, d’activer le système circulatoire, de dégager les voies respiratoires et également, de détendre l’esprit.


LEAVE A COMMENT